Analyse

Coupe du Monde 2026/Éliminatoires: Sommes-nous guidés par des dirigeants insouciants dans le football haïtien ?

 

Par: Peterson Pierre-Louis

La sélection haïtienne senior masculine a environ cinq (5) mois sans entraîneur. Prétendant à officialiser un entraîneur avec un licence de formateur, les multiples critiques dézinguant le comité de normalisation lui ont poussé à faire retrait. Depuis lors, c’est le silence total. Le comité qui normalise semble-t-il fallir à sa mission?

La sélection haïtienne s’engage aux éliminatoires de la Coupe du monde Amérique du Nord 2026. Toutes les sélections de la zone sont en préparation sauf la nôtre. Les dirigeants semblent oublier cette équipe et ne pensent qu’à des entraîneurs stagiaires. Or le temps presse. Après les deux (2) ans de Jean-Jacques Pierre et les six (6) mois de Pellegrino comme sélectionneur national; Haïti ne peut pas se permettre d’embaucher des « sans expérience » pour conduire l’équipe nationale. Est-ce une barrière difficile à franchir par nos dirigeants ?

_Nous sommes à quatre (4) mois du début des grenadiers dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. Aujoud’hui, Haïti est encore sans sélectionneur depuis quelques mois après le départ inéluctable de Gabriel Calderon Pellegrino. Le comité de normalisation dirigé par Monique André, Yvon Sévère et leur compagnon cubain Monsieur Hernandez, semblent ne pas intéresser à une qualification à cette Coupe du Monde._

Si diriger c’est de la prévoyance. Pourquoi ce comité de normalisation ne montre aucune volonté de construire une équipe compétitive en passant par une bonne préparation et également avec un entraîneur répondant aux éxigences d’une sélection afin de bien représenter le bicolore haïtien ?

Haïti est le seul pays au monde où sa fédération permet à une sélection de passer tout ce temps sans entraîneur. Malgré tout, les dirigeants sont à la recherche d’un entraîneur argentin depuis environ trois (3) mois. Mais toujours en vain. Des choses indignantes. Par ailleurs, Haïti est entrain de régresser dans le classement FIFA Coca-cola. Actuel 90e au classement mondial; on dirait que cela n’affecte personne à la Fédération Haïtienne de Football (FHF).


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page