Analyse

À quoi sert la commission technique de la FHF, si elle n’arrive pas à choisir un bon sélectionneur ?

La sélection nationale haïtienne depuis quelque temps se trouve dans une situation compliquée, probablement interminable. À la recherche d’un nouveau sélectionneur, une commission est chargée des études des dossiers. Malgré tout, la Commission n’est pas à la hauteur de l’attente du public, qui n’est autre que de doter la sélection nationale d’un entraîneur avec un projet sportif viable, pouvant mener à bon port cette sélection.

Carlo Marcelin et Chery Pierre, ces personnages bien connus du football haïtien, sont accompagnés de Gabriel Calderon Pellegrino pour former une commission technique pour choisir un nouvel entraîneur pour le 11 national.

Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de dire que c’est de la mauvaise foi de leur part, sachant que la Fédération haïtienne de football n’est pas en mesure d’embaucher un sélectionneur de renom, car leur moyen ne leur permet pas. En effet, malgré les contraintes économiques, cette commission technique peut effectuer de meilleurs choix que Migné. Il faut surtout être rationnel, mais cela n’empêche que la sélection doit avoir un bon sélectionneur avec un projet sportif viable.

Coup d’œil sur le parcours de Migné : 2022-2024, entraîneur adjoint du Cameroun, 2019-2020, entraîneur en chef de Guinée équatoriale 2018-2019, entraîneur en chef du Kenya 2017-2018, entraîneur en chef du Congo 2016-2017, entraîneur adjoint du Togo 2013-2015, entraîneur adjoint du Congo 2013 : entraîneur des U20 de la République du Congo 2011-2013, entraîneur adjoint de la République du Congo 2008-2011, entraîneur adjoint à Oman 2007-2008, entraîneur adjoint du RC Lens 2006-2007, entraîneur adjoint de Strasbourg

Pourquoi, au préalable, le choix était un entraîneur argentin, alors que maintenant, il y a un revirement brusque en France ? Ne faut-il pas éviter ces choix ? Si l’on se souvient de Patrice Neuveu qui a presque la même trajectoire que Migné.


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page