Distinctions

Les 3 Nominés pour le flop de l’année 2023

Par Mythsouka Jean-Philippe

En cette année 2023, le football haïtien a connu une fresque épique, une tragédie hilarante mettant en scène les colosses du fiasco : Bryan Alceus, Garisonne Innocent, et Alex Christian. Ces joueurs, plus proches de héros de la farce que de légendes du ballon rond, ont déployé des performances d’une grandeur inégalée dans le domaine de la déroute sportive.

Bryan Alceus, le Phénix de la descente, a accompli l’exploit de brûler deux fois. Avec 40 matchs à son actif, il a offert une symphonie de déconfitures, plongeant Olympiakos Nicosie dans l’abîme de la D2. Actuellement, il joue son dernier acte en tant que chef d’orchestre de la débâcle, relégué à la dernière place de la D1 chypriote avec Doxa Katokopias. Un artiste de la rétrogradation dont la virtuosité dans le domaine de la chute libre est à saluer.

Garisonne Innocent, l’Ambassadeur de l’Invisible, est arrivé en Belgique tel un mirage prometteur en provenance du Paris Saint-Germain. Cependant, depuis son entrée en scène au KAS Eupen, il semble avoir adopté une approche zen du jeu en restant solidement ancré sur le banc. Sa dernière performance digne d’un Ovni footballistique remonte au 20 novembre 2021, en D4 française avec Vannes OC. Une stratégie révolutionnaire qui prouve que parfois, être invisible peut être le summum de l’élégance sportive.

Enfin, Alex Christian, le Virtuose de la Catastrophe, a réalisé un coup de maître en orchestrant la relégation en D2 au Kazakhstan avec FK Aksu. Son départ du FC Telavi a été l’apothéose d’une tragi-comédie, laissant le club géorgien au bord du gouffre, à un poste relégable. Une magie noire du football qui mérite un tonnerre d’applaudissements sarcastiques.

En conclusion, ces légendes immortelles du fiasco haïtien de 2023 ont réécrit les règles du jeu en matière de déroute sportive. Leur art inimitable de l’échec a transcendé les frontières de l’absurde, laissant le public en admiration face à leur génie comique. Un hommage satirique s’impose à ces Titans du fiasco, qui ont su faire de chaque match une pièce de théâtre à laquelle personne n’aurait pu s’attendre.


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page