Distinctions

Bilan SPI 2023: Ricardo Adé, le numéro 1 des expatriés haïtiens en 2023

Par Mythsouka Jean-Philippe

En cette année footballistique éblouissante, un nom brille avec une intensité exceptionnelle au-delà des frontières d’Haïti – celui de Ricardo Adé. Le défenseur intrépide, natif de Saint-Marc, s’est érigé en véritable phare du talent haïtien, illuminant les stades d’Amérique du Sud de sa brillante présence.

À l’âge de 33 ans, Adé a transcendé les attentes, évoluant avec brio sous les couleurs du LDU QUITO en Équateur. Sa saison époustouflante se lit comme un poème de succès, avec 40 matchs à son actif, 3 passes décisives magistrales et une impressionnante série de 39 titularisations. Le championnat équatorien a assisté à l’ascension majestueuse de ce défenseur exceptionnel, couronné champion de la Copa Sudamericana et portant fièrement la bannière de son équipe vers la gloire de la Copa Libertadores.

Adé n’est pas simplement un joueur, c’est un architecte de victoires. Son impact sur le terrain va bien au-delà des statistiques éloquentes. Il a été la force motrice derrière le triomphe de son équipe, hissant le drapeau haïtien au sommet du football sud-américain. Sa nomination à plusieurs reprises dans les équipes types hebdomadaires témoigne de sa constance exceptionnelle, mais c’est sa place méritée dans le XI idéal de la phase 2 du championnat équatorien qui confirme son statut d’icône du football.

L’année 2023 restera gravée dans l’histoire du football haïtien comme l’année où Ricardo Adé a transcendé les frontières, laissant une empreinte indélébile sur les pelouses d’Amérique du Sud. Sa réussite exceptionnelle est un hommage vivant à la détermination, au talent brut et à la passion inébranlable qui caractérisent le football haïtien. Alors que le rideau se referme sur cette année épique, Ricardo Adé émerge comme le meilleur expatrié haïtien, un maestro du jeu qui a transformé les rêves en réalité sur le théâtre exaltant du football sud-américain.


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page