NATIONALES

6 clubs de D1 conditionnent leur participation au championnat national spécial de la FHF !

 

Par : Ken-Rick Fernando JOSEPH

Dans une lettre adressée au Secrétaire général De la FHF, 6 clubs de première division mettent en exergue leurs préoccupations quant à l’ouverture du championnat national spécial pour la saison 2024. Cosmopolite S.C, America F.C, A.S Mirbalais, Arcahaie F.C, Triomphe A.S et USR ont écrit M. Massenat ce mardi 23 janvier 2024.

A moins de 24 heures de la confirmation des clubs qui prendront part au championnat spécial de la FHF, 6 clubs ont soumis une requête au secrétaire général de la Fédération haïtienne de football. Ces clubs ont félicité d’abord la FHF d’avoir choisie leur méthode proposée en 2022 pour la réouverture du championnat national. Ensuite, ils ont demandé à M. Massenat de bien vouloir leurs soumettre un plan de sécurité spécial pour accompagner les clubs lors de ce tournoi particulier.

En effet, ils sont ainsi évoquer Le dysfonctionnement des organes juridictionnels, notamment la commission de discipline, de recours et de licence des clubs. Qui, selon eux est primordial pour le déroulement de la dite compétition.

Toutefois, les 6 clubs précisent au secrétaire général de la FHF qu’ils ont bien : « l’intention de participer à ce tournoi spécial à condition que la FHF confirme comment elle compte résoudre le problème du dysfonctionnement des organes juridictionnels, suite à l’expiration de leur mandat et à l’absence d’organisation d’un congrès pour le renouvellement de ces mandats. Ils rappellent le rôle crucial de ces organes pour le bon déroulement de toute compétition. Ils prévoient de donner leur réponse officielle à la FHF d’ici le 24 janvier 2024. »

La lettre étant acheminée au bureau du secrétariat de la FHF, Nous verrons si M. Massenat donnera suite à cette requête formellement ou si les clubs vont emboîter le pas ou renoncer à leur participation à ce championnat. Affaire à suivre…


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page