Analyse

Qatar 2022 / Analyse : Des débuts explosifs pour la France contre l’Australie

 

Par la rédaction

Alors que la France est confrontée à une malédiction datée de 1998, celle où les Nations championnes du monde en titre s’arrêtent en premier tour à l’édition suivante, les Bleus ont fait taire les Australiens de fort belle manière. Une victoire élégante de quatre buts à un avec un doublé d’Olivier Giroud, voilà comment la France lance sa compétition.

Si l’Australie a pris les devants en terme de scoring dès la 9ème minute de jeu par Craig Goodwin qui a frappé le ballon dans le toit du filet à bout portant de Hugo Lloris, la riposte de la machine française allait venir malgré la sortie sur blessure de Lucas Hernandez. Cherchant à devenir le deuxième vainqueur consécutif de la Coupe du monde après le Brésil (1958 et 1962), la France était obligée d’améliorer ses performances dans le match.

Connue pour avoir produit la pire attaque comme tenant du titre en histoire de coupe du Monde (0 but marqué lors de l’édition 2002), l’armada français possédait suffisamment d’éléments pour défaire les démons du passé. Avec des buts de Rabiot (27e), Giroud (32e et 71e) et Mbappé (62e, de la tête), les Français ont répliqué face aux Socceroos pour prendre la première place du groupe D. Le doublé de l’attaquant du Milan AC, Olivier Giroud, le permet d’égaler le record de buts de Thierry Henry pour la nation française, soit 51

Le but encaissé par les Français les a permis d’intensifier la rencontre. Restés serein après le but australien, les Bleus sont sortis de leur mouchoir. Dembélé apportait de la vivacité sur l’aile droite en mettant les adversaires dans le vent et Mbappé à l’autre flanc, comptait sur sa vitesse pour punir les défenseurs australiens. La pression française a abouti avec quatre buts inscrits sur 21 tentatives. Soixante-trois (63) des 133 attaques françaises étaient dangereuses. Mbappé a mis un but et a délivré une passe décisive, Dembélé a été également passeur décisif.

L’aile gauche française est une aile qui apporte le danger dans le camp adverse, en témoignent les trois des quatre buts français venus de la gauche : centre de Theo Hernandez pour Rabiot qui marque de la tête (le premier), étant beaucoup plus du côté gauche, passe d’Adrien Rabiot pour Olivier Giroud qui marque son 50ème but avec la sélection française (le deuxième) et l’assistance de Kylian Mbappé pour Giroud (sur le quatrième).

La France se concentre à présent sur la préparation pour le Danemark, qui sera son adversaire le samedi 26. Le Danemark s’est neutralisé (0-0) pour sa première sortie contre la Tunisie. Une victoire des hommes de Didier Deschamps sera synonyme de qualification pour le deuxième tour.


En savoir plus sur Sport Passion Info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Bouton retour en haut de la page