Sélection A

Football_Sélection: Quelques temps après sa déroute, Pellegrino est au centre d’une ironie

 

Par: Mythsouka Jean Philippe

Depuis son arrivée en tant que conseiller technique au sein de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), Gabriel Calderon Pellegrino n’a cessé de faire parler de lui. D’origine hispano-argentine, il s’est rapidement fait remarquer en critiquant ouvertement les choix tactiques de l’ancien sélectionneur, Jean-Jacques Pierre.

Pourtant, lorsque cette même opportunité s’est présentée à lui, être promu au poste de sélectionneur, succédant ainsi à Jean-Jacques Pierre. Malheureusement, son passage à la tête de l’équipe nationale a été marqué par une série de déceptions et de résultats médiocres.

L’élimination prématurée lors des phases de groupes de la Gold Cup a été le premier coup dur pour Calderon Pellegrino, suivi de près par une relégation en Ligue B. Mais le summum de la déception a été atteint avec la non-qualification de l’équipe pour la Copa America, une compétition à laquelle la FHF aspire à prendre part régulièrement.

Aujourd’hui, ironie du sort, Calderon Pellegrino se retrouve à nouveau au cœur du processus de choix de la sélection comme conseiller technique de la FHF, cette fois-ci en tant que membre du comité chargé de choisir le prochain sélectionneur de l’équipe nationale de la FHF. Cette situation soulève des questions sur sa capacité à prendre des décisions éclairées et à apprendre de ses propres échecs.

Pour Calderon Pellegrino, cette histoire est sans doute une leçon d’humilité et une illustration des aléas du monde du football, où les critiques d’hier peuvent devenir les décideurs de demain.


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page