Distinctions

Football_Prix : Dumornay devancée par une parisienne aux trophées de l’UNFP

 

Par : Mythsouka Jean Philippe

Dans le dénouement de la saison de la D1 Arkema, deux (2) jeunes footballeuses se sont démarquées par leurs talents et leurs déterminations. Louna Ribadeira, née le 18 août 2004, et Melchie Daëlle Dumornay, née le 17 août 2003, ont toutes deux fait sensation sur les rectangles verts durant cette saison.

Ribadeira, avec 23 matchs disputés, 11 titularisations, et 1081 minutes de jeu, a marqué 8 buts et réalisé 4 passes décisives. Une performance impressionnante pour une joueuse de son âge.

Cependant, Dumornay n’est pas en reste, malgré une blessure qui l’a tenue éloignée des terrains pendant une partie de la saison. Avec 12 matchs joués, 8 titularisations, 696 minutes de jeu, 6 buts et 4 passes décisives, elle a montré un potentiel indéniable.

Pourtant, malgré ses statistiques solides et sa contribution essentielle à son équipe, Dumornay n’a pas été élue Meilleur Espoir de la saison par l’UNFP. Une décision surprenante, d’autant plus que Ribadeira a été couronnée du titre, malgré un nombre inférieur de matchs joués et une qualification en finale manquée.

Cette décision soulève des questions sur les critères de sélection et l’évaluation des performances des jeunes talents. Les blessures font partie intégrante du sport et ne devraient pas être un facteur exclusif dans la reconnaissance des joueurs. Dumornay mérite une mention pour sa ténacité et son impact sur le terrain malgré les défis rencontrés.

Alors que la saison tire à sa fin et que la finale approche, les performances de Ribadeira et Dumornay resteront dans les mémoires comme un exemple de talents bruts et de résiliences dans le monde du football féminin.


En savoir plus sur Sport Passion Info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page