Foot-Historicité

Flash-back : 1953 – Haïti malmenée par le champion d’Autriche à Port-au-Prince

 

📸Photos courtoisie Guy Lallemand, Benjamin Martineau, Gilbert Gabaud, Stephane Dragon, Lucien Armand, Réginald Lohier, Jean-Holtène Tanisma & Carlo Boncy.

Par Mythsouka Jean-Philippe

En juillet 1953, le Stade Paul Eugène Magloire à Port-au-Prince était le théâtre d’un événement footballistique majeur alors que Haïti accueillait le redoutable FK Austria Vienne, champion d’Autriche. Cet affrontement amical revêtait une importance particulière pour les Grenadiers haïtiens, dirigés par le sélectionneur français Paul Baron, qui se préparaient pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 1954.

Cependant, les espoirs de préparation ont rapidement été douchés par la féroce performance des Autrichiens, menés par la légende du football autrichien Ernst Stefan Stojaspal. L’équipe autrichienne, sous la gestion de Heinrich « Wudi » Müller, comptait également sur des talents remarquables tels qu’Ernst Ocwirk, qui deviendrait par la suite le capitaine de l’équipe autrichienne lors de la Coupe du Monde 1954, atteignant les demi-finales et étant nommé dans l’équipe type du tournoi.

Malgré les efforts des Grenadiers haïtiens, ils ont été dépassés par la qualité et l’expérience de leurs adversaires autrichiens, subissant une défaite sévère de 13-0. Cette défaite a sans aucun doute servi de rude réveil pour l’équipe haïtienne, soulignant les lacunes à combler avant les éliminatoires de la Coupe du Monde. Cependant, elle a également mis en lumière le fossé qui séparait les équipes émergentes des puissances du football mondial, mettant en évidence le chemin à parcourir pour rivaliser avec les meilleures nations du football.

Le 19 juillet, les Grenadiers furent battus 8-0 par la sélection mexicaine de football lors de leur première sortie pour les éliminatoires de la Coupe du monde. Ce fut sans nul doute l’un des pires moments de la sélection haïtienne à l’époque avec tant de raclées enregistrées.


En savoir plus sur Sport Passion Info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page