Analyse

Entre Désiré et l’Arménie, un attachement profond y héberge

Par Mythsouka Jean-Philippe

Depuis le début du mois de janvier, Jonel Désiré, l’attaquant charismatique, a renoué avec ses racines arméniennes en rejoignant le FC Alashkert d’Erevan, marquant ainsi le début d’un nouveau chapitre dans son histoire d’amour avec le football arménien.

Le FC Alashkert devient le quatrième club arménien à accueillir Désiré, ajoutant une nouvelle page à un parcours déjà impressionnant qui comprend des passages au FC Lori, à l’Urartu FC, et au Pyunik FC. Cette saison marque également la sixième année consécutive de Désiré en Arménie, un pays où il a non seulement joué, mais où il a évolué, laissant une empreinte indélébile.

Le FC Alashkert, dont la renommée s’étend bien au-delà des frontières arméniennes, a participé activement aux compétitions européennes, s’engageant dans les tours préliminaires de la Ligue des champions, de la Ligue Europa, et de la nouvelle UEFA Conference League. Leur victoire en D1 Arménienne en 2021 et leur apparition en phase finale de la Ligue Europa la saison dernière ont solidifié leur statut de force majeure du football arménien.

Alors que la saison en cours reprendra le 23 février, le FC Alashkert se trouve actuellement à la cinquième place du classement avec 32 points, déterminé à grimper dans les rangs. Jonel Désiré, déjà auteur de 47 buts en 116 matchs en terre arménienne, apporte à son équipe une force offensive redoutable et une expérience précieuse.

Les regards sont désormais tournés vers le duo Désiré-Alashkert, une combinaison qui promet des moments de magie sur le terrain. Les supporters peuvent s’attendre à des dribbles délicieux, des tirs puissants et peut-être à de nouveaux records personnels pour l’attaquant inspiré. Jonel Désiré continue ainsi de tisser sa toile enchantée dans le pays qui a vu naître ses plus grandes performances, laissant présager une saison riche en émotions et en exploits pour le FC Alashkert et son attaquant vedette.


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page