Analyse

Eliminatoire Coupe du Monde 2026: Le Silence inquiétant du Comité de Normalisation

Par James Bake

À l’approche de la Coupe du Monde 2026, une inquiétante hésitation plane sur la Fédération Haïtienne de Football. Malgré la proximité de cette compétition prestigieuse, les membres du comité de normalisation demeurent étrangement silencieux, laissant les fervents supporters du sport roi du pays dans l’attente.

Avec la phase qualificative à l’horizon, les adversaires de la sélection sénior d’Haïti sont clairement définis – Curaçao, Barbade, Aruba et Sainte-Lucie –, mais depuis le licenciement de Pellegrino, le mystère persiste quant au choix du nouveau sélectionneur.

Cette période de mutisme suscite des préoccupations parmi les passionnés du football haïtien, qui attendent avec impatience des annonces officielles concernant l’avenir de l’équipe nationale. Les supporters restent dans l’incertitude quant à la direction que prendra la sélection, d’autant plus, que la coupe du monde approche à grands pas.

La transparence de la Fédération devient essentielle pour apaiser les inquiétudes et maintenir un lien fort entre l’équipe nationale et sa fanbase dévouée.

La recherche d’un nouveau sélectionneur pour Haïti devient une quête cruciale, car le choix influencera grandement la préparation de l’équipe en vue de la Coupe du Monde. Les spéculations et les rumeurs foisonnent, mais l’absence de communication officielle ajoute à l’atmosphère de suspense. Face à des adversaires déjà déterminés pour la phase qualificative, le temps presse pour que la Fédération Haïtienne de Football brise le silence et rassure les supporters quant à la vision et à la stratégie qui guideront l’équipe nationale sur la route du Mondial 2026.

 


En savoir plus sur SPI

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page