ACTUALITES

Comme c’était le cas avec la FHF en 2018, Patrice Neveu gagne à nouveau sa bataille juridique contre le Gabon

Photo: Gabon média Time

Le Gabon est condamné à payer plus de 300 millions FCFA à Patrice Neveu pour sa révocation à la tête de la sélection Gabonaise.

C’est l’instance suprême du football mondial (FIFA) qui a donné gain de cause en faveur de l’entraîneur français contre son éviction à la tête de cette sélection pour de mauvais résultats. C’était le cas avec Haïti en 2018, son contrat n’a pas été renouvelé et son départ était acté, avec la fédération haïtienne de football (FHF) dont il avait gagné 200.000 dollars US. Le français gagne son nouveau pari.

« Engagé avec le Gabon le 23 mai 2019, Patrice Neveu a connu un départ difficile. Toutefois, la confiance des autorités publiques lui avait été renouvelée avec le prolongement de son contrat. Un nouveau bail de 4 ans allant du 27 août 2021 jusqu’en 2025. Par contre, non satisfait des maigres performances, la Fegafoot va rompre sa relation avec le sélectionneur du Gabon et ce, à juste titre pour “insuffisance de résultats”.

Ainsi, le 12 septembre 2023, le tablier est rendu en faveur de Thierry Mouyouma. Bilan : 12 victoires, 6 nuls et 10 défaites en 28 rencontres disputées. » A écrit le journal Gabonais, Gabon média Time.


En savoir plus sur Sport Passion Info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page