ACTUALITES

Bilbao, chronique d’une bannière à s’emparer pour Corventina

Par Mythsouka Jean-Philippe

Dans l’histoire riche et mouvementée du football haïtien, deux moments ont marqué à jamais la scène internationale, démontrant la force et la détermination des joueurs haïtiens face aux adversités. Ces exploits, inscrits dans les annales du sport, sont le témoignage d’une nation qui a su défier les attentes et laisser une empreinte indélébile sur le monde du football.

Le premier de ces exploits remonte au 29 juin 1950, lors de la Coupe du Monde au Brésil. Dans un match mémorable à l’Estadio Independencia de Belo Horizonte, l’équipe des États-Unis affrontait l’Angleterre, favorite incontestée de la compétition. Contre toute attente, c’est un joueur haïtien, laveur d’assiettes émigré aux États-Unis pour des études, Joe Gaetjens, qui a inscrit l’unique but de la rencontre à la 38e minute. Ce but historique, fruit d’une passe décisive du capitaine américain Walter Bahr, a propulsé Haïti sous les projecteurs du monde entier, démontrant que le talent et la passion peuvent triompher des pronostics les plus pessimistes.

Les Britanniques sont revenus à la FIFA après une absence de près de deux décennies, avec de grands espoirs pour la Coupe du Monde de l’après-guerre. Cependant, leur parcours fut décevant, notamment avec une défaite contre les États-Unis, suscitant même l’incrédulité des médias anglais. De plus, l’équipe américaine a été accusée d’avoir aligné illégalement des joueurs étrangers, mais aucune infraction n’a été prouvée et l’affaire a été classée sans suite, laissant les Anglais quitter la compétition sur une note amère.

Gaetjens, sans nationalité américaine lors de la Coupe du monde 1950, fut admis dans l’équipe grâce à l’intercession de son capitaine, Walter Bahr. Ce dernier, d’origine allemande, facilita sa sélection en déposant une demande officielle de citoyenneté américaine. Bahr, en plus d’être le passeur décisif lors du but mythique contre l’Angleterre, joua un rôle crucial dans l’inclusion de Gaetjens. Cependant, Gaetjens ne devint jamais citoyen des États-Unis.

Le deuxième moment inoubliable intervient le 15 juin 1974, lors de la Coupe du Monde en Allemagne. L’équipe d’Italie, emmenée par le légendaire gardien Dino Zoff, affrontait Haïti à l’Olympiastadion de Munich. Zoff, détenteur du record mondial de la plus longue période sans concéder un but en sélection, a vu sa série impressionnante brisée par un but spectaculaire d’Emmanuel Sanon à la 46e minute suite à une passe du milieu violettiste Dino Zoff. Ce but historique a non seulement mis fin à l’invincibilité de Zoff, mais a également rappelé au monde entier le talent et la ténacité des joueurs haïtiens.

Aujourd’hui, un troisième exploit semble se profiler à l’horizon. Dumornay a brillé sur le terrain en permettant à l’Olympique Lyonnais de se qualifier pour la grande finale de la Ligue des Champions de l’UEFA. Avec la perspective d’affronter le FC Barcelone le 25 mai à Bilbao, une performance exceptionnelle de Dumornay pourrait bien inscrire son nom aux côtés des plus grands exploits mondiaux des footballeurs haïtiens. Comme Gaetjens et Sanon avant elle, Dumornay a l’opportunité de transcender les attentes et de marquer l’histoire du football haïtien en menant son équipe à la victoire contre l’un des clubs les plus prestigieux du monde.

Ces deux grands exploits internationaux sont bien plus que des moments de gloire éphémère. Ils sont le reflet de la résilience, de la passion et du talent qui caractérisent le football haïtien. Que ce soit sur les terrains de la Coupe du Monde ou dans les compétitions européennes, les joueurs et joueuses haïtiens continuent d’inspirer le monde par leur détermination et leur courage.

En conclusion, l’histoire du football haïtien est marquée par des moments emblématiques qui ont captivé le monde entier. Des exploits tels que le but de Gaetjens contre l’Angleterre en 1950 et le coup de grâce de Sanon face à Zoff en 1974 ont démontré la bravoure et la détermination des joueurs haïtiens sur la scène internationale. Aujourd’hui, avec Dumornay qui brille sur le terrain et qui offre à l’Olympique Lyonnais une chance de gloire en finale de la Ligue des Champions de l’UEFA, l’opportunité se présente à nouveau pour que Haïti inscrive son nom dans les annales du football mondial. Ces exploits sont le témoignage d’une nation qui a su défier les attentes et laisser une empreinte indélébile sur le monde du football. Ils rappellent que, peu importe les défis et les obstacles rencontrés, le talent, la passion et la détermination peuvent toujours triompher.


En savoir plus sur Sport Passion Info

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page